A propos de la fondation Assurer l'avenir des gens du voyage suisses

La fondation Assurer l’avenir des gens du voyage suisses a été instituée par la Confédération en 1997. Elle a pour mandat de garantir et d’améliorer les conditions de vie des gens du voyage en Suisse et de promouvoir la collaboration avec la Confédération, les cantons et les communes en vue de ces objectifs. En outre, elle a pour vocation de contribuer à préserver l’identité culturelle de cette minorité qui a pendant longtemps été persécutée et discriminée. Désormais, les gens du voyage constituent une minorité nationale officiellement reconnue par la Confédération. La fondation place au centre de son travail le mode de vie nomade des Yéniches, Sintés et Roms, quelque soit leur nationalité.

Nos priorités

Priorité

Revendiquer plus d’aires de séjour et de transit

L’objectif de la fondation consiste à ce que les gens du voyage disposent d’un nombre suffisant d’aires de séjour et de transit. Cependant, des rapports d’expertise de la fondation montrent que ce nombre a tendanciellement plutôt été à la baisse qu’à la hausse ces dernières années. La situation actuelle ne peut s’améliorer qu’à condition que les décisions prises en matière d’aménagement du territoire au profit des gens du voyages soient mises en œuvre.

moins
Priorité

Consolider la collaboration avec la Confédération, les cantons et les communes

Afin d’atteindre les objectifs ci-dessus, il faut améliorer la collaboration avec la Confédération, les cantons et les communes, ce à quoi œuvre la fondation en élaborant des documents, en conseillant les autorités, en organisant des conférences et en informant les médias. Elle apporte également un soutien financier modeste à la création de nouvelles aires ou à des projets qui contribuent au but de la fondation

moins
Priorité

Arrêter la discrimination des gens du voyage

La fondation s’engage pour la prévention et l’arrêt des discriminations à l’encontre des gens du voyage en Suisse. Elle a notamment joué un rôle prépondérant dans l’introduction d’une nouvelle loi sur le commerce itinérant (2001, entrée en vigueur en 2003) et a pour ambition de trouver des solutions de scolarisation adaptées aux besoins spécifiques des enfants et des jeunes yéniches.

moins
Priorité

Promouvoir les projets dédiés à la culture et à la médiation

A l'aide des moyens fournis par l'Office fédéral de la culture, la fondation a mis en place un fonds permettant de soutenir les projets élaborés par et pour les minorités.

Pour y accéder, les critères sont les suivants

  • Les porteurs de projet sont des gens du voyage suisses ou les projets sont élaborés en étroite collaboration avec les minorités
  • Les projets sont délimités dans le temps
  • Les contributions aux frais de fonctionnement d'une organisation sont exclues
  • Les projets doivent être de qualité tant du point de vue technique que du contenu
  • Les projets doivent avoir une bonne portée, un bon potentiel d'adhérence et être originaux

Procédure pour une demande de fonds 

  • Les porteurs de projet doivent joindre un descriptif du projet dans lequel sont indiqués le public cible ainsi que l'entité responsable. Le budget ainsi que les données relatives au financement doivent également figurer au projet
  • Après clôture du projet, les organisations soutenues adressent au Conseil de fondation un décompte ainsi qu'une évaluation du projet 
  • Les projets doivent être en lien avec la «culture des minorités»
  • Les membres du Conseil de fondation qui font la demande ou sont proches des organisations concernées se récusent lors des délibérations sur la demande concernée

moins
moins

Conseil de fondation et secrétariat

Tout afficher
Christoph Neuhaus
Président du Conseil de fondation
Christoph Neuhaus
Simon Röthlisberger
Secrétaire général
Simon Röthlisberger
Fiona Wigger
Membre; représentante de l'Office fédéral de la culture (OFC)
Fiona Wigger