«Il ne faut plus dire gens du voyage, mais Yéniches et Sinté»

16. Settembre 2016

Le ministre suisse de l’intérieur Alain Berset fait un pas en direction des Yéniches et des Sinté. Il a accédé à leur revendication de ne plus être appelés «gens du voyage».Les Yéniches et Sinté de Suisse ont ouvert le 15 septembre à Berne leur Feckerchilbi, une fête traditionnelle de quatre jours remontant au 18e siècle. Alain Berset a aussi appel ...

Le ministre suisse de l’intérieur Alain Berset fait un pas en direction des Yéniches et des Sinté. Il a accédé à leur revendication de ne plus être appelés «gens du voyage».Les Yéniches et Sinté de Suisse ont ouvert le 15 septembre à Berne leur Feckerchilbi, une fête traditionnelle de quatre jours remontant au 18e siècle. Alain Berset a aussi appelé à préserver une Suisse au visage humain: «La Suisse n'est pas un peuple avec des minorités, elle est un peuple de minorités», a déclaré le conseiller fédéral. Il a rappelé que les gens du voyage avaient été reconnus comme minorité nationale en 1998.

weiterlesen